Grandeur et servitude des autobus parisiens.

Grandeur et servitude des autobus parisiens.

 

Ce titre, extrait de l’Illustration, résume bien les tâches multiples auxquelles les autobus ont participé au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Certains sont « mobilisés » dès 1939 pour les mouvements de troupes et  sont aussi transformés en fourgons-bazars ou en voitures de ravitaillement en viande fraîche (RVF), après amputation de la plate-forme. Les autres, enrôlés en mai 1940, participent à l’exode de la population parisienne vers le Sud, roulottes de camping improvisées se camouflant parfois sous des feuillages pour échapper aux bombardements. Arrivés sur des lieux plus sereins, ils forment des alignements de « résidences secondaires » avec lits, rideaux, linge et fleurs aux fenêtres.

Pourtant, malgré l’invasion des liserons qui aurait pu faire croire à leur mort, beaucoup d’autobus reprennent le chemin de la capitale. Mais le carburant liquide fait défaut et il faut imaginer des systèmes de substitution.  500 autobus sont transformés pour la marche au gaz de ville non comprimé, stocké dans une énorme vessie de caoutchouc sur le toit des voitures et protégée par un carénage de bois portant la hauteur du véhicule à 4,10 m. Ces 18 m3 de gaz assurent une autonomie de 10 à 12 km.

300 autres autobus sont pourvus de gazogènes à bois, à charbon de bois ou à combustibles minéraux. L’alcool éthylique est également utilisé sur 214 voitures.

Pendant la guerre, sept lignes parisiennes et une quarantaine de lignes de banlieue pourront être exploitées grâce à ces artifices.

A la fin des hostilités, le bilan est catastrophique. Le matériel est décimé et dispersé, On s’évertue à récupérer en Belgique, en Allemagne, en Europe Centrale, en Finlande et jusqu’en Afrique du Nord, des squelettes noircis. Faute de moyens et de matières premières, il faut remettre en état un maximum d’autobus dont le nombre est d’environ un millier à la fin de 1945.

 

Réagir


  • CAPTCHA

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Autobus de Paris